selection new orleans

La France a légué à la Nouvelle-Orléans une certaine douceur de vivre, mais aussi la culture cajun marquée par ses rythmiques musicales. A cet héritage s’ajoute sa position de port ouvert sur les Caraïbes. Dès le XIXe siècle, les Noirs se réunissaient sur Congo Square pour faire résonner les tambours. C’est ainsi que la ville est devenue le berceau du jazz et de sa première star, Louis Armstrong. Par la suite, la « Cité du Croissant » s’est approprié les différents courants des musiques américaines (country, zydeco, gospel, blues, rhythm’n’blues, soul, funk, hip hop), tout en y jouant une partition à part. Longtemps réalisés dans des conditions précaires, ses enregistrements musicaux font la part belle à des pianos rongés par l’humidité ambiante des abords du Mississippi. Les auteurs-compositeurs Professor Longhair et Allen Toussaint comptent parmi les figures tutélaires d’une ville marquée sous le sceau de la musique : Nola compte aujourd’hui 20000 musiciens, soit autant que Paris pour une population de 400000 habitants, et sa fête du Mardi Gras est connue dans le monde entier.

Le concert des Crawfishmen ce samedi 14 octobre sera l’occasion de revisiter les sonorités de cette ville à nulle autre pareille. En guise d’apéritif, voici une sélection de nos CD made in New Orleans. De Sydney Bechet à Lil Wayne, en passant par Fats Domino et Clifton Chenier, tous ont été nourris aux rythmiques de Bourbon Street et de l’estuaire du Mississippi. Régalez-vous !

Vincent (secteur image et son)

Ajouter à un panier
Réserver